Les trois tentations du Christ, version 21ème siècle…

Imprimer

           Les trois tentations du Christ, version 21ème siècle…

Le tentateur emmena Jésus sur les sommets du monde pour lui proposer d’agir sur le futur en collaborant avec lui:

Il lui dit : crée un mouvement complètement séparé et sans aucun lien avec l’histoire sainte. Alors, tu connaîtras le succès immédiat grâce à tous ceux qui ignorent ou rejettent le témoignage du peuple de Dieu. Et Jésus répondit : arrière Satan, je ne suis pas venu pour créer une religion de plus, mais pour renforcer l’irremplaçable alliance de Dieu pour ce monde, et donc par respect pour l’unique vérité, il ne sera jamais proclamé que toutes les croyances se valent.

Puis le tentateur revint à la charge et dit à Jésus : pour réussir, tu dois demander à ton assemblée de s’aligner sur les grands objectifs de gouvernance mondiale. Ainsi tu deviendras le plus puissant des mouvements qui veulent encadrer les peuples et conquérir l’univers. Et Jésus répondit : c’est mal me connaître, Satan. Mon royaume est celui de Dieu, il ne s’édifie pas à la manière brutale de ce monde, il est fondé non pas sur le pouvoir mais sur le service, et il ne se limite pas aux perspectives terrestres car il ouvre à une vie éternelle transfigurée par la puissance de l’amour.

Alors le propagandiste des ténèbres fit une dernière tentative : si tu es le Fils de Dieu, impose à tous les hommes ce qu’ils doivent croire et comment ils doivent agir. Ainsi tu régneras sur les consciences et tu changeras le monde avec efficacité. Jésus répondit aussitôt : tu veux asservir la planète en laissant entendre que la relation à Dieu serait une soumission aveugle sans réflexion personnelle ? Non, je viens rappeler à tous que le Père crée l’homme en lui laissant le libre arbitre, avec la capacité de ses choix de vie, ce qui demande à chacun du temps pour progresser en se laissant transformer par l’Esprit. Cette révélation est accessible à travers les beautés de la création mais surtout par l’accueil des Saintes Ecritures.  Ainsi, mon Eglise relèvera tous les défis et elle offrira à chacun les forces nécessaires pour trouver un chemin équitable en donnant son vrai visage à l’humanité.

                                                        Abbé Alain René Arbez

Les commentaires sont fermés.